CG32 : assistance technique et financière

Le Conseil Général du Gers : assistance technique et financière pour une eau de qualité

Le Service de l’Eau et le Laboratoire Départemental Vétérinaire et des Eaux (LDVE) ont poursuivi un partenariat rigoureux permettant d’assurer le suivi des eaux superficielles et souterraines, de l’eau potable, des eaux usées et des boues de stations d’épuration.

analyse rdsema

 

Analyse RDSEMA

Missions et objectifs :

Dans le domaine de l’eau et des milieux aquatiques, le Conseil Général apporte une assistance technique et des aides financières aux collectivités concernant l’Alimentation en Eau Potable (AEP), l’assainissement, les rivières et les milieux aquatiques ainsi que les ressources hydrauliques, sur les systèmes Neste et Adour.

Gers-logo-2012.eps

L’assistance technique et l’animation territoriale du Service de l’Eau, par le biais de ses cellules techniques SATESE (Service d’Assistance Technique aux Exploitants de Stations d’Épuration), CATER (Cellule d’Animation Territoriale de l’Espace Rivière) et SATEP (Service d’Assistance Technique aux Exploitants d’unités de Production d’Eau Potable) ont été maintenues cette année ; les collectivités faisant de plus en plus confiance et appel à ces structures départementales.

satese

Satese

Dans le cadre du schéma d’AEP, les opérations de mutualisation et de sécurisation de la ressource ont été poursuivies afin d’apporter une eau potable de qualité, en quantité suffisante et à un prix équitable, pour tous les usages et usagers du département. Le captage d’Estang, classé prioritaire au titre du Grenelle de l’environnement, a suscité la mise en place d’un Programme d’Actions Territorial (PAT) exemplaire, visant à réduire les pollutions diffuses dans l’aire d’alimentation de ce captage. Cette « opération pilote » doit rendre compte des leviers et des freins rencontrés et apporter des informations précises qui faciliteront la réalisation de futurs autres PAT, au niveau local mais également national.

datation eau estang

Datation eau

La réalisation et la réhabilitation de stations d’épuration et de réseaux collectifs, dans le département, participent aussi à l’amélioration de la qualité des eaux superficielles. La nouvelle mission « Boues » mise en œuvre, en septembre 2011, propose une assistance technique visant à instaurer une valorisation et une traçabilité des boues, issues des stations d’épuration (plans d’épandage, circuits de traitement).

prelevements reliquats azotÇs

Prélèvements reliquats azotés

La cellule CATER, dans le cadre de sa mission d’accompagnement des syndicats de rivières participe à la mise en œuvre d’actions et de programmes de travaux, désormais orientés à l’échelle des bassins versants pour être compatibles avec les enjeux du SDAGE Adour Garonne. Une prise en compte plus globale des problématiques d’aménagement des cours d’eau (renaturation, zones d’expansion des crues, qualité de l’eau et des milieux) est ainsi menée. Le suivi des réseaux d’eaux superficielles et souterraines permet d’évaluer, dans le temps, la qualité des cours d’eau et des masses d’eaux gersois, pour répondre aux différents objectifs d’atteinte de bon état (Directive Cadre Européenne : objectifs 2015, 2021 et 2027).

injection Baãse

Injection dans la Baïse

Le Laboratoire Départemental Vétérinaire et de l’Eau (LDVE) offre une logistique adaptée pour la réalisation de prélèvements et d’analyses, en matière de santé animale (diagnostic de maladies, sérologie), d’hygiène alimentaire ainsi que de suivi des eaux (potabilité, recherche de molécules phytosanitaires et métaux lourds).

prelevement ibgn

Prélèvements

Actions phares 2012 :

En matière d’eau potable, une nouvelle étude de regroupement, sur le secteur de Cazaubon-Estang, a été financée dans l’objectif de mutualiser des ressources souterraines existantes et d’étudier des pistes de sécurisation pour ce secteur, par une autre ressource (gersoise ou landaise). Par ailleurs, le Plan d’Action Territorial (PAT) concernant le captage de la Fontaine Sainte d’Estang a été adopté et un programme pluriannuel d’investissements a été approuvé. Le SATEP, en sa qualité de chef de file concernant cette opération pilote, a assisté le SIAEP d’Estang et animé de nombreuses réunions de concertation, avec les différents acteurs ; il a également participé à des actions de sensibilisation, auprès des populations de ce territoire. Enfin, les aides pour la réalisation des unités de production de Montégut\Arros (Trigone) et de Chélan (SIAEP de Masseube) ont été poursuivies.

En assainissement, conformément au partenariat financier liant le Conseil Général et l’Agence de l’Eau Adour Garonne, les aides ont notamment porté, cette année, sur des dossiers déjà programmés par l’Agence, en 2010. (stations d’épuration de Pauilhac et de Gondrin).

Dans le domaine des rivières, l’aide du Conseil Général a concerné des opérations de gestion et de restauration de berges, établies selon une planification annuelle par les syndicats de rivière et sous contrôle de la cellule CATER. Ainsi, une opération de renaturation des cours d’eau a été menée sur la rivière Midour, à Nogaro, constituant une « zone test » pour ce syndicat mais également pour la CATER. Par ailleurs, dans le cadre des procédures ZSCE (Zones Soumises à Contraintes Environnementales) et après la réalisation d’études des bassins versants, sur les secteurs de Nogaroulet et Monguilhem, l’année précédente, la CATER a participé, en 2012, à l’élaboration de programmes d’actions dont les objectifs principaux consistent à réduire les phénomènes de coulées de boues et d’inondation.

S’agissant des cinq barrages hydrauliques (Lizet, Astarac, Bousquetara, Saint-Laurent et Candau), propriétés du Conseil Général et dont la gestion a été déléguée à la Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne (CACG), cinq avenants aux contrats initiaux de DSP (Délégation de Service Public) ont été adoptés concernant la mise en œuvre de nouvelles réglementations relatives à la sécurité des barrages hydrauliques.

Après sa restructuration, le LDVE s’est réorganisé afin de mieux répondre à ses missions. En partenariat avec le LDVE de la Haute-Garonne, celui-ci a ainsi répondu au marché lancé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et l’offre commune de prestations ayant été retenue, le LDVE a assuré, cette année encore, le contrôle des eaux de distribution et de loisirs du département.

15 agents au Service Eau dont 4 ingénieurs, 8 techniciens et assistants techniques, 3 responsables administratifs.

21 agents au LDVE : 1 vétérinaire, 15 techniciens et assistants techniques, 4 administratifs.

buy reseach paper

Contacts

SIAEP de Caussens SIRET 253 200 216 00013 Mairie de Caussens - 41, Grand rue - 32100 Caussens Tél : 05 62 28 09 04 - Fax : 05 62 68 23 28 Mail : contact@siaep-caussens.com Secrétariat : Sylvie COURTES

Archives